Valorisation des déchets réussis !

( 21.10.2014 )

http://www.ouest-france.fr/reduction-des-dechets-issus-de-la-restauration-anita-conti-2811427

 

 

Réduction des déchets issus de la restauration à Anita-Conti

 

« Mille repas sont servis chaque jour au self. 70 % des 300 000 € du coût des travaux réalisés dans l'établissement cet été ont été consacré au self », déclare François Jousselin, proviseur du lycée Anita-Conti.

 

La zone de dérochage (espace de débarrassage des plateaux) a été agrandie en reprenant la surface d'une salle à manger inutilisée, qui était destinée aux invités. Cette dernière donnant sur un patio, les employés travaillent désormais dans un local mieux éclairé. La ventilation a aussi été améliorée. Une nouvelle machine à laver, dotée d'une unité de lavage, évite la fastidieuse tâche de la douchette.

 

Un broyeur pour les aliments

 

La grande innovation est le broyeur, qui réduit les déchets organiques en les déshydratant. Ils partent alors automatiquement vers les six composteurs du lycée.

 

Depuis jeudi, les lycéens commencent par débarasser le pain de leurs plateaux, il sera donné à une association. Ils jettent ensuite les serviettes papier et les pots de yaourt dans un autre contenant et secouent les assiettes au-dessus du broyeur. Après avoir déposé vaisselle et couverts sur des plateaux spécifiques, ils les poussent sur un convoyeur, qui les dirige vers le lavage.

 

Les gestes sont encore un peu hésitants, une queue se forme, malgré les conseils du personnel de restauration présent. Le responsable, Alain Ropert, se dit satisfait au bout du deuxième jour. « Les élèves vont s'habituer. Il est important de leur faire comprendre l'importance de cette nouvelle gestion des déchets. »

Il n'y a qu'un souci : trouver un moyen de recycler les yaourts et les serviettes. « Nous sommes passés d'une dizaine de sacs poubelle de 100 litres par jour, à deux sacs. »

Côté élèves, ils sont globalement pour le compostage. « C'est plus long », estime cependant Marie. Jules apprécie : « C'est très pratique et l'espace est plus grand. »

 

Ailleurs dans l'établissement, des salles ont été agrandies pour augmenter la capacité d'accueil. Les classes d'informatique ont ainsi été décloisonnées, afin d'éviter les locaux aveugles. La démolition de cloisons a permis la création de quatre grandes salles.

« Cette année, nous accueillons 951 élèves, alors que le lycée était prévu pour 900 élèves. À terme, nous aurons un accueil de plus de 1 000 lycéens », précise François Jousselin.

 

La création d'une passerelle au niveau du CDI permettant l'évacuation d'élèves à mobilité réduite et l'accès d'ambulances est aussi un plus pour la sécurité.